NE PAS MOURIR, ÊTRE FRAPPÉ [Fiction radiophonique]

NE PAS MOURIR, ÊTRE FRAPPÉ [Fiction radiophonique]

© S. Gutwirth

L’histoire comme par le décès d’un père de famille, patron d’une moyenne entreprise de conditionnement alimentaire. À l’étonnement de tous, « la jeune fille du père » décide d’en reprendre la tête. Après quelques succès et des remaniements logistiques très brutaux, la pression s’accentue sur les salariés poussés au rendement maximum.

Après le suicide de Mme Allouais, « la jeune fille » renonce à son poste de dirigeante et d’actionnaire, léguant aux salariés la totalité de ses actions. Sous une forme coopérative plus humaine, d’autres problèmes surgissent. En mal de capitaux et pour résister à la concurrence, la coopérative se retrouve face à un dilemme insoluble, poursuivre dans le respect de ses valeurs au risque faire faillite ou redresser la situation par tous les moyens.

Ecriture et dramaturgie Laurent Plumhans
Réalisation Emilie Maréchal

Avec Pedro Cabanas, Emilie Maréchal, Catherine Mestoussis, François Prodhomme, Tristan Schotte, Nathanaëlle Vandersmissen

Coproduction DROITDANSLEMUR, RTBF (Par Ouï-Dire) et RTS (Le Labo)

Avec laide de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Fonds daide à la création radiophonique et service de la promotion des lettres) et de la CoCof

Avec le soutien du CED-WB, de la Chaufferie Acte 1, de la Chartreuse (Villeneuve-les-Avignon) et de WBI