PRODUCTIONS

          • YVAN & ELSE,  BANK OF GOD de Laurent Plumhans

            Dictée par le bilan comptable de notre monde contemporain, Yvan & Else, bank of god parle de nos amours et de nos désamours. Dans la continuité de mes précédents travaux, je propose d’explorer le(s) lien(s) entre inimité et société sous l’angle de la rupture amoureuse. Les liens de dépendance voire d’oppression du macrocosme structurel sur le microcosme humain sont déjà au cœur de mes deux premiers projets : le chômage de masse des jeunes générations pour et la financiarisation de l’existence

            Avec Yvan & Else, c’est la trajectoire inverse qui s’impose : d’un couple parmi, nous remontons vers la logique du monde qui l’entoure. Avec l’évocation du mythe de la création, Yvan et Else nous apparaissent aussi comme ces Adam et Eve perdus dans un siècle imposant sa loi.

             

          •  http://droitdanslemur.be/index.php/yvan-else-bank-of-god/
          • _______________________________________________________________________________________________
          • POUR UN MONDE MEILLEUR d’Emilienne Tempels

            L’être humain consomme toutes les ressources de la planète. Deux mécanismes participent à la perspective d’une extinction d’humanité avant la fin de ce siècle : croissance économique et natalité.
            Une employée de l’Etat s’adresse au public pour lui vanter les bienfaits de la procréation. Vertige.

          • LIRE PLUS…

            BRUXELLES 2050 (brefs fragments d’un futur localisé) d’Emilienne Tempels

            Science-fiction radiophonique. 50 Minutes.
            Journée du 28 janvier 2050. Kim, jeune fille à moitié cyborg doit faire face à une terrible gueule de bois. Diana, fliquette un peu soupe au lait, part en mission périlleuse pendant que Ruth, trafiquante de la haute doit écouler sa marchandise. A travers les derniers postes de radio, Robert lance un cri désespéré. Parviendra-t-il à faire rétablir la vérité? Cette journée se terminera-t-elle autrement que par le feu?

        LIRE PLUS…


        • QUE RESTE-T-IL DES VIVANTS ? de Laurent Plumhans

    chaosSur fond de crise des subprimes, Que reste-t-il des vivants ? interroge nos solitudes contemporaines et la « financiarisation » de nos existences. Le consumérisme de masse a redéfinit nos sociétés occidentales. Le détournement permanent de nos désirs vers les marchandises altère notre essence humaine, notre être au monde. Il gangrène notre intimité.

    Que reste-t-il des vivants ? bouscule, par son constat critique et acerbe, la légitimité de ce « miracle » industriel en en indiquant les limites. Il pose la question de la captation de nos désirs muée en perte du sentiment d’exister et, en dernier recours, à la fois l’inéluctabilité de ce transfert et les possibilités, les besoins, de résistance face à ce fatum à déconstruire.

    LIRE PLUS …


     

      • C’EST QUAND LA DÉLIVRANCE ? de Laurent Plumhans

Des hommes et des femmes comme vous et nous. Dans ce spectacle, tout un petit monde se croise, se confronte, s’essaie au « vivre ensemble » au milieu de rencontres amoureuses, d’entretiens d’aides à l’emploi, de décisions de couples… la vie quotidienne en quelque sorte ! Quotidienne, vraiment ?

Le chômage, la peur de tomber dedans. La honte, et puis l’angoisse de ne pas trouver de boulot… est-ce vraiment ainsi que les femmes et les hommes vivent ? Entre le désir de travailler, de participer à la construction sociale, de vivre, de donner la vie… quand le souci de trouver du travail et son impact envahissent nos mondes, reste une question: c’est quand la délivrance ?

LIRE PLUS …